Migrants-L'accord avec la Turquie est la seule solution-Timmermans

le
4
    BRUXELLES, 28 avril (Reuters) - L'accord conclu entre 
l'Union européenne et la Turquie est la seule solution possible 
pour endiguer l'afflux de migrants traversant la Méditerranée 
pour rejoindre l'Europe occidentale, a estimé Frans Timmermans, 
vice-président de la Commission européenne, jeudi. 
    "L'accord avec la Turquie est de mon point de vue le seul 
moyen de progresser vers une résolution du problème", a commenté 
le dirigeant européen. "Ceux qui critiquent cet accord n'ont 
jamais proposé de solution de rechange que nous aurions pu 
mettre en oeuvre", a-t-il poursuivi. 
    L'accord conclu le 18 mars prévoit le renvoi en Turquie de 
milliers de migrants arrivés dans les îles grecques après avoir 
transité par le territoire turc. 
    Les organisations humanitaires de l'Onu et certaines ONG ont 
dénoncé cet accord comme moralement répréhensible et non 
respectueux du droit humanitaire international. 
    Frans Timmermans a indiqué que les conditions pour une 
libéralisation de l'octroi de visas aux ressortissants turcs ne 
seraient pas assouplies.  
    Suivant les termes de l'accord, Ankara demande une libre 
circulation des citoyens turcs dans l'espace européen mais 
Bruxelles exige au préalable une série d'ajustements 
réglementaires de la part des autorités turques. 
     
 
 (Robert-Jan Bartunek; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 11 mois

    JPi - aux commandes rien que des vieux, de la vielle sans envergure.

  • M4189758 il y a 11 mois

    JPi - Ils sont aux commandes de l'UE et Schengen est à moitié réalisé. On le leur dit depuis des années et ils fuient la réalité. Petite gens, Petite Europe.

  • M4189758 il y a 11 mois

    JPi - Par quoi sommes nous gouvernés! La solution était de ne pas faire la guerre en Irak, par deux fois. Tout ce qui nous arrive en est la conséquence. Pour l'avenir la solution c'est gagner la guerre contre l'EI le plus tôt possible et non pas une entente honteuse avec la Turquie qui se retournera contre nous. Mais on ne peut pas leur demander de prévoir, de comprendre et d'être à la hauteur des défits.

  • paulritz il y a 11 mois

    autre solution: Schengen,mais efficaces!