Migrants-Hollande ne veut pas un Conseil européen "ordinaire"

le
0

L'HAŸ-LES-ROSES (Val-de-Marne), 21 avril (Reuters) - Le Conseil européen extraordinaire convoqué jeudi après une série de naufrages meurtriers de bateaux de migrants en Méditerranée ne devra pas se contenter de "décisions ordinaires", a déclaré mardi François Hollande. L'Union européenne a déjà proposé de doubler les moyens alloués à la recherche et au sauvetage en Méditerranée, au lendemain du naufrage d'un bateau qui pourrait avoir fait 900 morts. ID:nL5N0XH45J "En luttant contre ces trafiquants, nous lutterons contre le terrorisme, en luttant contre le terrorisme, nous lutterons contre ces trafiquants, parce qu'ils se financent sur la misère du monde, ils se financent sur la détresse, sur la mort", a déclaré mardi le président français en marge de la visite d'une entreprise à L'Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne. "Voilà pourquoi le conseil européen de jeudi ne peut pas être simplement un conseil européen ordinaire où on prend des décisions ordinaires, il faudra aller beaucoup plus loin", a ajouté François Hollande. "J'appelle maintenant tous les Européens, et au-delà d'ailleurs, à régler des questions qui maintenant sont devenues insupportables sur le plan humanitaire, insupportables sur le plan politique." (Elizabeth Pineau, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant