Migrants-Heurts entre la police autrichienne et des Italiens

le
1
    BRENNER, Autriche, 24 avril (Reuters) - La police 
autrichienne a fait usage de matraques et de gaz lacrymogènes 
dimanche pour repousser des manifestants italiens qui 
entendaient protester contre un projet de renforcement des 
contrôles contre l'immigration au col du Brenner dans les Alpes. 
    Plusieurs centaines de manifestants, parmi lesquels se 
trouvaient certains hommes politiques de gauche, ont tenté de 
passer les barrages mis en place par la police à la frontière où 
le gouvernement autrichien a annoncé son intention de réformer 
les contrôles en réponse à l'arrivée d'un flux de migrants sans 
précédent. 
    Les marcheurs portaient des gilets de sauvetage orange en 
signe de solidarité avec les milliers de migrants venus 
d'Afrique et d'Asie qui se sont noyés en mer en tentant de 
traverser la Méditerranée. Ils brandissaient une grande 
banderole sur laquelle on pouvait lire une inscription voulant 
dire "Peuples sans frontières". 
    Un manifestant a été arrêté. Les autres manifestants se sont 
alors assis devant les policiers en signe de protestation pour 
demander sa libération. 
    L'Autriche a annoncé de mois-ci l'instauration de contrôles 
accrus au col du Brenner à partir du 1er juin. L'Italie estime 
que ce projet est contraire au principe de la liberté de 
circulation. L'Union européenne a fait savoir la semaine 
dernière qu'elle étudiait le dossier. 
    Le col du Brenner étant le point de passage alpin le plus 
important pour le commerce des marchandises, si les contrôles 
sont instaurés, la principale voie de transport entre l'Italie 
et l'Allemagne, son premier partenaire commercial, s'en trouvera 
ralentie. 
    Une manifestation similaire le 3 avril dernier au col du 
Brenner avait donné lieu à des affrontements plus durs. Deux 
policiers autrichiens avaient été blessés.    
     
 
 (Gavin Jones; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.