Migrants et terrorisme : Amnesty épingle l'Europe et la France

le , mis à jour à 09:41
10
Migrants et terrorisme : Amnesty épingle l'Europe et la France
Migrants et terrorisme : Amnesty épingle l'Europe et la France

«En 2015 et en ce début d’année 2016, la défense des droits humains est en péril». L'organisation non gouvernementale (ONG) de défense des droits de l'homme Amnesty International n'y va pas par quatre chemins pour dénoncer, dans un rapport publié ce mercredi, les réponses apportées en Europe, et en France particulièrement, à la crise des migrants et aux attentats.

Salil Shetty, le secrétaire général d'Amnesty, qualifie de «honteuse» l'attitude des pays européens face à la crise des migrants qui fuient la guerre au Proche-Orient. «L'Union Européenne, qui compte plus de 500 millions d'habitants et qui constitue l'ensemble politique le plus riche de la planète, s'est singulièrement montrée incapable d'apporter une réponse cohérente, humaine et respectueuse des droits humains», insiste Amnesty dans son rapport. «Seule l'Allemagne a fait preuve d'une volonté politique à la mesure de l'importance du problème», estime l'ONG. «La plupart des dirigeants européens ont préféré prêter l'oreille aux discours tonitruants hostiles aux immigrés, motivés par la peur de l'insécurité et d'une perte de souveraineté nationale. Résultat : les seules mesures sur lesquelles ils ont pu s'entendre sont celles qui visaient à renforcer la forteresse Europe», ajoute-t-elle.

VIDEO. Amnesty épingle la France sur l'état d'urgence

Plutôt habituée à fustiger les dictatures pour leurs abus, l'organisation cible cette année le Vieux Continent, qui «se targue d'avoir le système de protection des droits le plus sophistiqué de la planète», selon son directeur pour l'Europe, John Dalhusien. «C'est toujours le cas, mais les jours où on pouvait croire cela comme acquis sont révolus», déplore-t-il.

Amnesty critique aussi la réponse politique aux attentats sanglants qui ont frappé Paris en janvier et en novembre 2015. Selon l'organisation, ces attaques «ont donné une nouvelle impulsion en France en particulier, mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 11 mois

    Et les droits humains en Syrie, ils en pensent quoi?

  • M7093115 il y a 11 mois

    Amnesty : repaire de vieux soixante huitards dépassés par le monde actueL, vivent encore sur les schémas d' il y a 50 ansl Feraient mieux de s' occuper de la Corée du Nord ou des dictatures d' Amérique du sud Mais il y a des coups à prendre et moins d'argent à gagner......

  • bernm il y a 11 mois

    Un forteresse Europe, ou il suffit de venir sans aucun documents pour etre pris en charge, nourri loge. On a vu plus imprenable....

  • M4709037 il y a 11 mois

    Mais pourquoi donc toute cette publicité pour cette ONG ? faut-il donc qu'être ONG est gage de vérité et de sagesse alors que leurs pensées ne sont que pensées parmi d'autres et pas nécessairement vraies et bonnes. Creusons dans les CV de leurs dirigeants et membres et nous verrons combien nombreuses sont les fautes et déviances qui les autorisent pas à parler haut et fort de grands principes qu'ils ne s'appliquent pas nécessairement à eux-mêmes.

  • M6445098 il y a 11 mois

    Amnesty ferait mieux de fustiger l'attitude de l'Arabie Saoudite ou du Qatar, terres d'islam, qui n'accueillent aucun migrant. mais sans doute a-t-elle peur...

  • wanda6 il y a 11 mois

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2625969/2016/02/23/Plus-de-700-migrants-recuperes-au-large-de-la-Libye.dhtml

  • d.contan il y a 11 mois

    ces gens sont des bobos pleins de fric et ça fait tendance de penser comme cela.

  • M6445098 il y a 11 mois

    Les peuples européens n'ont que faire de l'opinion d'Amnesty...

  • mary2776 il y a 11 mois

    encore un organisme qui ne sert qu a mettre la pagaille dans les vraies démocraties qu il s occupe de l afrique ou du moyen orient il y a plus a matière

  • d.contan il y a 11 mois

    amnesty doit se meler de ses affaires...c'est aux peuples européens dde decidder.ce que cette orgqnisation mpense on en a rien à F