Migrants-Erdogan invite l'Europe à se montrer plus sensible

le
0

ANKARA 3 septembre (Reuters) - Les pays industrialisés doivent se montrer plus sensibles au sort des migrants, a estimé jeudi le président turc Recep Tayyip Erdogan, au lendemain de la diffusion d'une photo montrant le corps d'un petit réfugié syrien échoué sur une plage de Turquie, qui a soulevé une vague d'indignation. "J'appelle les pays développés, notamment en Europe, à être plus sensibles aux drames humains", a-t-il déclaré, s'adressant à des chefs d'entreprises à Ankara, où se tiendra vendredi une réunion des ministres des Finances du G20 et des gouverneurs des banques centrales. Deux millions de réfugiés syriens ont été accueillis en Turquie depuis le début de la guerre civile, en mars 2011, ce qui a coûté 6,5 milliards de dollars, selon les autorités. Ankara dit n'avoir perçu que 400 millions d'aide et être à court de ressources. Le Premier ministre Ahmet Davutoglu a toutefois promis jeudi que la Turquie continuerait à accueillir les réfugiés, mais a lui aussi prié les pays européens de porter une part du fardeau. (Orhan Coskun, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant