Migrants-Démission du ministre hongrois de la Défense

le
0

BUDAPEST, 7 septembre (Reuters) - Le ministre hongrois de la Défense, Csaba Hende, a démissionné lundi, les forces armées ayant été accusées d'avoir trop tardé à ériger la clôture censée arrêter les milliers de migrants venant de Serbie. Le Premier ministre Viktor Orban a fait part de son mécontentement à propos de la construction de cette clôture qui avance trop lentement à son goût, a-t-on appris de source gouvernementale. "Le conseil de sécurité nationale s'est réuni lundi pour examiner la situation face à l'immigration illégale", a déclaré le gouvernement dans un communiqué. "Il a entendu un compte rendu sur l'état d'avancement de la clôture de sécurité provisoire à la frontière (serbe). Le ministre a présenté sa démission à l'issue de cette réunion." Viktor Orban a demandé à Istvan Simicsko de prendre la succession de Csaba Hende au ministère de la Défense. La police hongroise a fait usage de gaz poivré lundi pour disperser des migrants qui avaient franchi un cordon de sécurité à Roszke, à la frontière avec la Serbie. Les immigrés illégaux étaient escortés par la police vers un centre de transit lorsqu'un groupe a tenté de s'extraire pour gagner l'autoroute menant à Budapest. (Thomas Escritt et Sandor Peto, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant