Migrants-Ban Ki-moon réclame plus de solidarité avec la Grèce

le
0
    ATHÈNES, 18 juin (Reuters) - La Grèce doit bénéficier d'un 
soutien plus appuyé de l'Europe et du monde pour l'aider à 
surmonter la crise des migrants, a déclaré samedi le secrétaire 
général de l'Onu, Ban Ki-moon. 
    S'exprimant à Athènes d'où il doit rejoindre dans la foulée 
l'île grecque de Lesbos, le patron des Nations unies a estimé 
que la Grèce avait fait preuve d'une "solidarité et d'une 
compassion remarquables" dans la gestion du flux des migrants en 
dépit de ses difficulté économiques. 
    "La Grèce ne doit pas être abandonnée", a déclaré Ban 
Ki-moon à la presse après avoir rencontré le Premier ministre 
Alexis Tsipras. 
    "Nous devons travailler ensemble pour protéger (les 
migrants) et trouver des réponses aux questions posées par ces 
déplacements. Je lance un appel en faveur d'un partage plus 
large de cette responsabilité en Europe et dans le monde." 
    Près d'un million de personnes ont traversé l'année dernière 
la mer Égée depuis la Turquie pour atteindre les îles grecques, 
espérant ainsi rejoindre l'Europe occidentales. Des centaines, 
voire des milliers ont péri au cours de la traversée. 
 
 (Angeliki Koutantou et Michele Kambas,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant