Migrants-Athènes tiendra sa promesse d'ici la semaine prochaine

le
0
    ATHÈNES, 7 mars (Reuters) - La Grèce honorera d'ici une 
semaine sa promesse d'offrir un abri à 30.000 migrants et 
réfugiés, a déclaré lundi un porte-parole du gouvernement, alors 
que l'Union européenne et la Turquie se retrouvent en sommet à 
Bruxelles pour discuter de la crise migratoire. 
    La Grèce a été le principal point d'entrée vers l'Europe 
pour plus d'un million de personnes arrivées par la Turquie et 
qui fuyaient pour la plupart les conflits au Moyen-Orient. 
    Athènes s'est engagé à ouvrir fin 2015 des centres d'accueil 
d'une capacité de 30.000 places, tandis que l'Onu doit fournir 
20.000 places supplémentaires dans le cadre d'un plan conclu 
l'année dernière au niveau européen. 
    La Grèce doit par ailleurs améliorer sa gestion de l'arrivée 
d'immigrants illégaux d'ici le mois de mai, faute de quoi 
l'Union européenne pourrait suspendre formellement l'application 
des accords de Schengen pour une durée susceptible d'atteindre 
deux ans.   
    "D'ici le 13 mars, le 15 mars au plus tard, soit dans une 
semaine, la Grèce aura plus que tenu ses promesses sur la 
question de la capacité", a déclaré Georges Kyritsis à la chaîne 
de télévision Skai. 
    "Nous aurons une capacité d'au moins 37.400 places le 15 
mars alors que nous avions promis 30.000 places." 
    Angela Merkel a appelé samedi la Grèce à mettre en place des 
hébergements pour quelque 50.000 réfugiés et a plaidé pour que 
l'Union européenne aide Athènes dans cette entreprise. 
  
 
 (Angeliki Koutantou,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant