Migrants-Accord en Allemagne sur la procédure de droit d'asile

le
0

BERLIN, 5 novembre (Reuters) - Un accord a été trouvé jeudi en Allemagne par les dirigeants des partis au pouvoir pour accélérer le traitement des dossiers des demandeurs d'asile qui ont peu de chance d'être autorisés à rester. Face à l'afflux de migrants, la Bavière, par où arrivent l'essentiel de ceux qui fuient la guerre et la pauvreté en Asie et en Afrique, faisait pression depuis plusieurs semaines sur le gouvernement pour qu'il durcisse sa politique d'accueil des réfugiés et endigue le flot des arrivants. L'accord, trouvé entre l'Union chrétienne sociale (CSU), l'allié bavarois des Chrétiens-démocrates (CDU) de la chancelière Angela Merkel, et les sociaux-démocrates (SPD), va permettre la création de centre spéciaux pour migrants dont la demande d'asile semble peu étayée. Les centres spéciaux seront au nombre de trois à cinq et accueilleront des migrants originaires de pays considérés comme sûrs, des migrants non autorisés à revenir en Allemagne, ceux qui font des demandes d'asile complémentaires et les personnes ne souhaitant pas coopérer, a précisé Angela Merkel lors d'une conférence de presse. "Au total, nous avons fait des progrès importants", a déclaré Angela Merkel. Les migrants de ces centres bénéficieront d'une instruction accélérée de leur dossier, qui, en principe, se terminera pas une décision de rapatriement vers leur pays d'origine. Entre janvier et fin octobre, l'Allemagne a accueilli 758.000 migrants, soit pratiquement le nombre total qui était visé par le gouvernement pour l'ensemble de l'année (800.000). Sur le seul mois d'octobre, 181.000 migrants sont arrivés en Allemagne, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. (Caroline Copley; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant