Migaud propose de taxer les prestations familiales

le
0
Le premier président de la Cour des comptes appelle à l'effort, lors du Grand Rendez-vous Europe 1-iTélé-Le Parisien.

«La France est malade de ses déficits publics». Quatre jours après avoir rendu son rapport annuel, le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a réaffirmé la nécessité de continuer à redresser les comptes. «Des économies sont possibles sans remettre en cause le modèle social français», a-t-il déclaré lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-iTélé-Le Parisien. Et d'ajouter: «Personne ne doit être à l'écart de l'effort».

Alors qu'il déplore que l'essentiel de l'effort repose sur l'impôt, figurent parmi les solutions qu'il a évoqué de nouvelles taxes. «Le travail de niches fiscales n'est pas achevé», répond-il. Ainsi, le premier président de la Cour des comptes suggère de taxer les prestations familiales. «On peut considérer que c'e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant