Mieux surveiller les artères grâce à l'IRM

le
0
Des radiologues américains ont mis au point une technique d'IRM permettant de visualiser la plaque d'athérome responsable des maladies coronariennes à un stade très précoce. » Qu'est-ce qu'une angine de poitrine?

La maladie coronarienne n'apparaît pas du jour au lendemain: elle est la conséquence d'un lent processus qui a démarré des dizaines d'années plus tôt avec la formation dans l'artère coronaire de plaques d'athérome constituées de cholestérol, de calcium et d'autres substances véhiculées par le sang. Tout l'enjeu est d'agir avant l'apparition de la coronaropathie (angine de poitrine, crise cardiaque), c'est pourquoi le dépistage est primordial. Dans ce contexte, une équipe américaine de radiologues présente, dans une étude publiée en ligne sur le site de la revue Radiology, une technique d'imagerie par résonance magnétique (IRM) permettant d'identifier un épaississement de la paroi de l'artère coronaire à un stade très précoce.

«L'imag...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant