Mieux choisir ses sicav ou FCP avec le DICI

le
0
Pour David Charlet, président de l'Anacofi, le DICI est un bon document pour bien choisir son placement dans une perspective de long terme. (© P. Marais)
Pour David Charlet, président de l'Anacofi, le DICI est un bon document pour bien choisir son placement dans une perspective de long terme. (© P. Marais)

Depuis de longues années les autorités ont eu à cœur de simplifier et d’harmoniser les documents d’informations sur les sicav et FCP. Alors que la directive européenne, PRIPS qui régit ces documents vient d’être adoptée, mais pas encore transposée, l’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de lancer une consultation de place. David Charlet, président de l'Association nationale des conseillers financiers (Anacofi) a participé à la réflexion sur la création du document d’information clé pour l’investisseur (DICI), un document légal, résumé du prospectus d’information en deux ou trois pages. Il nous livre ses réflexions.

Si le souscripteur d’une sicav ne devait lire qu’un document, lequel serait-ce ? Le document commercial ou le DICI ?
Beaucoup de documents commerciaux de sociétés de gestion sont très bien faits. Mais ils ne sont pas harmonisés. Sur les DICI, vous trouvez l’indication de l’univers de gestion, l’échelle de risque, la présentation détaillée des frais, la performance passée dans un cadre précis. Dans l’ensemble, c’est suffisant pour sélectionner ses sicav et autres fonds dans une perspective de long terme.

La présentation des DICI telle qu’elle a été organisée en France depuis 2011 est-elle assez claire pour les épargnants néophytes ?

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant