Midterms-Le vote par anticipation plus élevé qu'en 2012 aux USA

le
0

MANCHESTER, New Hampshire, 2 novembre (Reuters) - Près d'un tiers des électeurs américains qui ont manifesté l'intention d'aller voter dans le cadre des élections de mi-mandat prévues mardi ont déjà profité de dispositions permettant de voter par anticipation, selon un sondage Reuters-Ipsos publié à l'avant-veille du scrutin. Cela n'a toutefois pas dissuadé les chefs de files de deux grands partis d'aller jeter leurs dernières forces dans la campagne dans les circonscriptions les plus disputées, par exemple dans le Maine et le Colorado. Difficile pour l'heure de dire à quel camp profitent ces votes par anticipation, plus nombreux que lors du dernier scrutin, mais ils illustrent l'importance que les électeurs accordent à cette échéance. Le Parti républicain, déjà majoritaire à la Chambre des représentants, espère ravir le Sénat aux démocrates. En 2012, quand Barack Obama a été réélu face à Mitt Romney, un peu plus d'un quart des électeurs s'étaient exprimés au même stade. En général, l'électorat conservateur se mobilise davantage lorsqu'il n'y pas d'élection présidentielle, comme c'est le cas cette année, ce qui suscite l'optimisme dans les rangs du Parti républicain. Cette année, 26% de ses sympathisants ont déjà voté. Ils étaient 24% à ce stade en 2012. Côté démocrate, près de 37% l'ont fait avant la fin octobre, contre un peu moins de 30% il y a deux ans. La sensibilité politique des électeurs n'est toutefois pas toujours un bon indicateur. Si Barack Obama lui-même, dont la cote de popularité est en berne, ne s'est guère éloigné de la Maison blanche, de grands noms du parti démocrate se sont mobilisés. C'est notamment le cas de l'ancien président Bill Clinton et de son épouse Hillary, probable candidate à l'investiture pour la présidentielle de 2016, qui sont attendus dans l'Iowa, l'Arkansas, la Louisiane, le Kentucky et le New Hampshire pour les derniers meetings électoraux. (Gabriel Debenedetti, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant