MICROWAVE VISION inscrit son exercice 2011 dans son historique de croissance et de rentabilité

le
0

Le N°1 mondial de la mesure d'antennes affiche pour l'exercice 2011 un CA de 44,03 M€ pour 260 employés dans le monde, une trésorerie confortable de 4,54 M€ et un Résultat Opérationnel Courant (ROC) de 3,15 M€ soit une marge opérationnelle de 7,2%. L'entreprise de haute technologie a investi l'année dernière 4,42 M€ en R&D pour renforcer son leadership.

Une position de leader

Sur le marché porteur des tests et mesures d'antennes, MICROWAVE VISION conserve sa longueur d'avance et compte sur un portefeuille clients de Grands Comptes stable : elle sait défendre sa position de partenaire privilégié. Avec 18 implantations dans le monde, 20 nationalités et pas moins de 85% d'ingénieurs dans son effectif, l'entreprise est organisée pour servir le monde entier. Ses filiales régionales en Suède, à Hong-Kong, en Chine, au Japon, en Italie, en Allemagne et aux Etats-Unis, assurent le support et l'ingénierie technique au plus près de leurs marchés locaux.

Des résultats financiers solides

En K€, normes IFRS

Comptes consolidés audités

2011 % CA 2010 % CA
Chiffre d'affaires 44 044   - 43 994  -
Résultat Opérationnel Courant 3 154 7,2% 3 533 8,0%
Résultat Opérationnel 3 116 7,07% 3 399 7,72%
Coût de l'endettement financier net -166   -223  
Impôts (1 373)   282  
Résultat net 1 577   3 458  
Résultat net part du groupe 1 730 2 793

Le groupe affiche une croissance rentable qui a permis de dégager 3,15 M€ de rentabilité opérationnelle l'an dernier. A taux de change constant, en volume, la croissance de l'activité aura été de 3% en 2011.

Cependant, le taux de change dollar/euros affecte un CA exprimé en euros et pèse pour 1,3 M€. MICROWAVE VISION présente donc au final un CA 2011 de 44,03 M€, contre 43,99 M€ l'année précédente (+0,3% en valeur).

Malgré un contexte difficile dans l'Aérospatiale/Défense, notamment aux USA qui sont entrés dans une phase de décélération en 2010, l'activité globale de MICROWAVE VISION a conservé une très bonne tenue, puisqu'elle a su tirer profit de la reprise des investissements dans les Télécoms.

Si l'Aérospatiale/Défense lui permet tout de même de réaliser encore 51% de son CA, les Télécoms arrivent juste derrière, à 49%, dans une dynamique de ventes totalement inversée (-11% dans l'Aérospatiale/Défense ; +12% sur les Télécoms en 1 an).

Comme toutes ces dernières années, l'équilibre structurel du portefeuille entre les grands secteurs, garantit ainsi une résistance à la conjoncture.

L'activité de MICROWAVE VISION est toujours tournée presque entièrement hors de France : 90% de son CA est réalisé hors des frontières. En 2011, l'Europe aura enregistré une reprise, pour 13,2 M€ (+ 6%), l'Asie renforce sensiblement sa part (36% contre 34% en 2010, pour une activité amenée à 15,8M€) tandis que l'Amérique du Nord accuse un recul (-10%), ramenant sa part de 38% à 34% (14,9 M€ en 2011).

Depuis les années 2008/2009, date à laquelle le groupe a doublé de taille en prenant une participation majoritaire dans son concurrent ORBIT/FR, MICROWAVE VISION n'a eu de cesse de maîtriser ses charges opérationnelles. Une attention qui caractérise encore l'exercice 2011 puisque les charges opérationnelles ont même baissé, passant de 39,47 à 39,43 M€. Un défi réalisé qui plus est,  en répartissant l'effort sur l'ensemble des postes, en douceur, sans déstabiliser la chaîne de valeur de l'entreprise : achats consommés, charges de personnel, et autres charges externes auront tous équitablement participé à la maîtrise des coûts.

La marge opérationnelle est ainsi maintenue à un haut niveau en 2011 : 7,2%

Deux éléments exceptionnels viennent pondérer ce résultat : des dotations aux amortissements en hausse pour financer des démonstrateurs et soutenir l'effort de R&D sur de nouvelles lignes de produits, et des dotations aux provisions (-141 k€) liées principalement à un retard sur un contrat.

Le résultat net part du groupe s'établit à 1,73 M€ (contre 2,79 M€ en 2010). Il a été impacté par l'effet non-cash de la non-intégration du report déficitaire de la filiale américaine.

Eléments sur la structure financière

On retiendra au final que la structure bilancielle de MICROWAVE VISION est solide. Avec un gearing de 0%, la société a pu rembourser 1,8M€ de dettes, sans contracter de nouvel emprunt. L'endettement long terme s'établit donc à 2,7M€ et se termine en Mai 2013.

En K€, normes IFRS

Comptes consolidés audités

2011

2010

ACTIF

Actif non courant

dont Goodwill

Actif Courant

dont Trésorerie et équivalents

20 411

11 510

32 316

4 587

20 006

11 510

28 115

 3 929

Total Actif

52 727

48 121

PASSIF

Capitaux propres

Passif non courant

34 766

3 244

34 195

5 208

dont dettes financières LT 2 748 4 799

Passif courant

14 717

8 718

dont dettes financières CT 971 419

Total Passif

52 727

48 121

Tous les indicateurs sont au vert pour la poursuite de la route. La trésorerie est élevée, le taux d'endettement est nul et la prise de commandes à fin 2011 est en hausse de 21% par rapport à fin 2010: MICROWAVE VISION est prêt à aborder une nouvelle étape de son développement.

La poursuite de la stratégie de croissance durable et rentable, avec des effets déjà visibles en 2012.

Innovation, croissance et rentabilité sont les 3 leitmotivs qui guident la conduite de MICROWAVE VISION.

Sur le plan de l'innovation, on peut rappeler que MICROWAVE VISION a été labellisé « entreprise innovante » en 2010 et inclus dans le réseau « OSEO Excellence ». Une voie qu'elle a poursuivie naturellement en 2011  avec 1 nouveau brevet déposé, et un portefeuille de 21 brevets internationaux. Les investissements en R&D se sont même accélérés ces dernières années, passant de 1,3 M€ en 2007 à 4,42 M€ en 2011 soit 10% du CA.

Pour ce qui est des perspectives de croissance, MICROWAVE VISION travaille sur tous ses marchés, sectoriels et géographiques, et les perspectives sur l'exercice 2012 sont souriantes.

Une croissance rentable et soutenue est en ligne de mire pour MICROWAVE VISION.

A propos de MICROWAVE VISION

Le Groupe MICROWAVE VISION - MVG - (NYSE-Euronext : ALMIC) est un des principaux fabricants mondiaux de systèmes de tests et mesures d'antennes dans les domaines des Radiocommunications, de l'Automobile, de la Défense et de l'Aérospatiale. Avec l'intégration des activités d'ORBIT/FR Inc. (OTC Bulletin Board : ORFR), société américaine où le Groupe a acquis une participation majoritaire en mai 2008, MVG s'impose sur ses marchés avec l'offre la plus large et la plus innovante. Celle-ci allie les scanners électroniques de haute précision développés par SATIMOINDUSTRIES selon sa technologie de « vision micro-onde », aux produits d'ORBIT/FR issus d'une technologie de positionneurs et de scanners électromécaniques de haute performance. MVG est implanté dans 9 pays - France, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Suède, USA, Israël, Chine, Japon- et compte 260 collaborateurs. Le Groupe fidélise une clientèle de grands comptes internationaux. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 44,03 M€ sur son exercice clos au 31 décembre 2011. MVG bénéficie de la certification OSEO « Entreprise Innovante ».

Alternext, code ISIN FR 0004058949 |

Pour en savoir plus : http://www.microwavevision.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant