Microsoft veut contrer Google en France

le
0
La version française du moteur de recherche sur Internet Bing a été lancée mardi avec des partenaires nationaux dont PagesJaunes, la BNF, AlloCiné et le GIE e-Presse.

Pour réduire la domination de Google sur le marché des moteurs de recherche sur Internet et celui qui en découle, le marché des liens sponsorisés, Microsoft décline Bing dans tous les pays et toutes les langues. Après les États-Unis l'an dernier, le numéro un mondial des logiciels a présenté mardi la version française finale de Bing. Le dernier moteur de recherche de Microsoft répond à trois critères: une recherche visuelle, locale et adaptée à la mobilité. La page d'accueil de Bing s'ouvre avec comme fond d'écran une photo différente chaque jour - mardi, c'était le château de Chenonceau.

 

3,4% de part de marché

 

Le pari est difficile pour Microsoft, crédité de seulement 3,4% du marché de la recherche sur Internet en France, selon le cabinet AT Internet, contre 91,5% pour Google. Pour augmenter son audience et attirer un nombre croissant d'internautes, Microsoft veut proposer du contenu local. Mardi, Éric Boustouller, le PDG de Microsoft Fra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant