Microsoft paye le parachute doré de l'ancien patron de Nokia

le
0
L'ancien dirigeant de Nokia doit toucher 18,8 millions d'euros. Les conditions troubles dans lesquelles ce parachute doré a été négocié alimentent la polémique sur le rôle de Microsoft dans ce dossier.

Le patron de Nokia ne peut pas rendre son parachute doré: il divorce. Voici la raison invoquée par Stephen Elop, l'ancien PDG de l'entreprise finlandaise, pour garder les 18,8 millions d'euros qu'il doit toucher après l'accord conclu avec Microsoft, nouveau propriétaire de Nokia. En effet, sa femme ne serait pas prête à renoncer à la moitié du trésor à laquelle elle a droit.

Ce bonus n'a pas manqué de faire réagir la classe politique finlandaise. Jyrki Katainen, le premier ministre, a jugé le montant «outrancier» et «incompréhensible pour la raison commune». Il a été rejoint par Jutta Urpilainen, sa ministre des Finances, qui a estimé que ce type de controverse était à même de «miner la cohésion sociale du pays» et a appelé les entreprises du pays à la «mo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant