Microsoft: pas de nouveau patron avant 2014

le
0
Microsoft: pas de nouveau patron avant 2014
Microsoft: pas de nouveau patron avant 2014

Le groupe informatique américain Microsoft a indiqué mardi que sa recherche d'un nouveau patron, qui dure déjà depuis plusieurs mois, n'aboutirait pas avant l'année prochaine."Je m'attends à ce que nous achevions notre travail au début de 2014", écrit John Thompson, le président du comité formé au sein du conseil d'administration pour trouver l'heureux élu, dans un message publié sur l'un des blogs du groupe.La procédure avait été déclenchée par l'annonce fin août que l'actuel directeur général, Steve Ballmer, quitterait son poste dans les douze mois."Après avoir défini nos critères, nous avons initialement lancé un large filet dans plusieurs secteurs différents", explique M. Thompson. "Nous avons identifié plus de cent candidats possibles, discuté avec plusieurs dizaines, puis concentré notre énergie sur un groupe d'une vingtaine de personnes, tous extrêmement impressionnants".M. Thompson rappelle que sur ses 38 années d'existence, Microsoft n'a connu que deux directeurs généraux, Bill Gates et Steve Ballmer. Le premier a souligné lors de l'assemblée générale des actionnaires en novembre que c'était "un poste complexe à pourvoir".La banque Morgan Stanley souligne dans une note mardi qu'un grand enjeu consiste à choisir entre un candidat externe qui mettrait l'accent sur des mesures d'économies et d'amélioration de la rentabilité, ou un candidat interne qui viserait davantage la croissance à long terme en poursuivant la stratégie de réorientation du groupe vers les services et les appareils, sur le modèle du concurrent Apple. Parmi les noms évoqués dans les médias, le directeur général de Ford, Alan Mulally, a régulièrement été jugé le candidat externe le plus sérieux, même si le constructeur automobile a répété à plusieurs reprises qu'il ne comptait pas s'en séparer avant fin 2014.A la Bourse de New York, l'action Microsoft perdait 1,02% à 36,51 dollars vers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant