Microsoft dépassé ? Son DG Satya Nadella tente de prouver le contraire

le
0
Microsoft dépassé ? Son DG Satya Nadella tente de prouver le contraire
Microsoft dépassé ? Son DG Satya Nadella tente de prouver le contraire

Démodé et dépassé Microsoft? Satya Nadella tente de prouver le contraire depuis un an à la tête du mastodonte informatique américain."Il n'a pas réglé tous les problèmes, mais il a pris des mesures allant dans la bonne direction sur le plan stratégique", résume à l'AFP J.P. Gownder, un analyste du cabinet Forrester.Satya Nadella vient de fêter son premier anniversaire à la direction générale, où il a remplacé Steve Ballmer avec la mission de redonner à Microsoft son lustre de la grande époque du PC, avant qu'il ne rate le virage du mobile et ne cède les premières loges à Apple et Google.Beaucoup des produits présentés depuis son arrivée étaient en préparation depuis plusieurs années, mais ils ont contribué à l'image de dynamisme qu'entend véhiculer le nouveau patron. Le "changement de culture" promis s'est symbolisé notamment par deux produits: Office pour iPad, une application qui ouvrait pour la première fois les logiciels de bureautique Microsoft à l'écosystème du rival Apple; et HoloLens, un prototype de lunettes de réalité augmentée qui a marqué pour beaucoup d'observateurs le retour de l'innovation chez Microsoft.Word, Excel, PowerPoint, Outlook... ne sont plus aujourd'hui réservés à Windows, le système d'exploitation de Microsoft, mais existent aussi en versions compatibles pour iOS et Android, les systèmes concurrents d'Apple et Google."Une mesure sage", selon J.P. Gownder, car "quand on a des logiciels, on doit les faire fonctionner là où sont les consommateurs", et pas "les utiliser comme une arme dans la guerre des systèmes d'exploitation".Les HoloLens ont, elles, redonné un côté "cool" à Microsoft, un message positif vers les développeurs jusqu'ici plus enclins à concevoir des applications pour iOS et Android.Améliorer sa popularité auprès des jeunes et des développeurs, c'était aussi l'un des paris du rachat en septembre du jeu vidéo ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant