Microsoft continue d'encaisser les recettes de son virage vers le "cloud"

le
0
Microsoft continue d'encaisser les recettes de son virage vers le "cloud"
Microsoft continue d'encaisser les recettes de son virage vers le "cloud"

Le pari sur les services en ligne ("cloud") de Satya Nadella, le patron de Microsoft, continue de payer pour le groupe informatique américain, qui a terminé mieux que prévu son exercice décalé clos fin juin.Selon des résultats publiés mardi, le bénéfice net annuel du géant des logiciels s'est envolé de 38% à 16,8 milliards de dollars.Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,1 milliards, contre une perte d'ampleur similaire un an plus tôt où il avait souffert d'importantes charges liées à des restructurations et des dépréciations dans les activités de fabrication de smartphones rachetées à Nokia. Et son bénéfice par action trimestriel a dépassé de 11 cents la prévision moyenne des analystes, à 69 cents.Le chiffre d'affaires annuel a certes reculé, pour la première fois depuis l'exercice clos fin juin 2009, plombé notamment par la division de produits grand public qui souffre d'importantes pertes de revenus dans les téléphones (-71% rien qu'au quatrième trimestre) et de la crise du PC, même si Microsoft assure que ses ventes de licences Windows aux fabricants d'appareil se portent mieux que le marché des ordinateurs personnels. Le chiffre d'affaires ressort au final en baisse de 9% à 85,3 milliards de dollars sur l'ensemble de l'exercice, et de 7% à 20,6 milliards de dollars au dernier trimestre.En tenant compte de revenus différés liés à Windows 10, la nouvelle version de son système d'exploitation sortie l'été dernier, le chiffre d'affaires aurait toutefois progressé de 2% à 22,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, un niveau supérieur aux attentes du marché.Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Microsoft gagnait environ 4% vers 23H30 GMT.- Revenus plus que doublés pour Azure -Pour le site d'analyse 247wallst.com, "la manière dont Microsoft a terminé cet exercice reflétait la manière dont il étend sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant