Microsoft concurrence Siri avec son propre assistant, Cortana

le
0
Microsoft concurrence Siri avec son propre assistant, Cortana
Microsoft concurrence Siri avec son propre assistant, Cortana

Le groupe informatique américain Microsoft s'attaque à Siri, l'assistant personnel de son rival Apple, avec la présentation mercredi de son propre assistant baptisé "Cortana", comme l'intelligence artificielle du jeu vidéo "Halo" ayant contribué au succès de sa console Xbox."Cortana est le premier assistant personnel numérique qui apprend à me connaître, moi et les choses qui m'importent le plus, et qui a des connaissances couvrant tout internet", a affirmé Joe Belfiore, vice-président de la division Windows Phone, en dévoilant le service lors d'une conférence de développeurs à San Francisco.Cortana répond à des demandes ou des commandes orales dans un langage normal, en piochant dans les agendas, listes de contacts, recherches en ligne ou autres ressources du smartphone de l'utilisateur.Comme Siri ou la version concurrente Google Now, Cortana peut aussi rappeler un avion à prendre, un rendez-vous important ou un anniversaire.Le logiciel a même fait preuve d'un certain sens de l'humour lors de la démonstration, en répondant à Joe Belfiore qui lui demandait de dévoiler l'intrigue du prochain épisode de Halo: "je suis à peu près sûre que vous n'avez pas les habilitations de sécurité nécessaires pour cette information".Microsoft dit avoir rencontré de vrais assistants personnels pour le concevoir.Cortana va d'abord sortir en version test ("beta") aux Etats-Unis en même temps qu'une nouvelle mise à jour du système d'exploitation mobile Windows Phone (8.1) qui sera déployée dans les prochains mois. L'assistant sera par la suite étendu au Royaume-Uni et à la Chine, puis à d'autres pays.Microsoft s'apprête à arrêter la semaine prochaine le support technique pour XP, la plus ancienne version actuellement disponible de son système d'exploitation Windows pour PC, ce qui devrait provoquer une vague de renouvellement d'appareils."Plus d'un milliard de PC vont être mis à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant