Microsoft attaque Google à Bruxelles

le
0
Pour la première fois de son histoire, le champion des logiciels porte plainte pour abus de position dominante. Il vise le marché de la recherche sur Internet, celui des liens sponsorisés et un accès «juste» à YouTube.

Microsoft est coincé par Google. Le numéro un mondial des logiciels estime que son concurrent le bride dans la recherche sur Internet, le marché des liens sponsorisés et l'accès au site de vidéos YouTube. Pour la première fois de son histoire, Microsoft, dirigé par Steve Ballmer, a décidé de sortir l'arme de la plainte pour abus de position dominante. Le géant de Redmond profite de l'enquête européenne, entamée le 30 novembre, pour ajouter sa voix au concert des plaignants, «pour savoir si Google a violé le droit européen de la concurrence», écrit Brad Smith, le patron des affaires juridiques de Microsoft sur un blog de l'entreprise. Bruxelles «a pris note de la plainte et, selon la procédure, va informer Google et lui demander de répondre», indique la porte-parole de Joaquin Almunia, commissaire à la Concurrence.

Microsoft porte plainte en Europe car, sur le Vieux Continent, «Google détient environ 95% du marché de la recherche sur Internet», souligne Br

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant