Micro crédit pour aider les entreprises en France

le
0

Le micro-crédita été développé dans les années 70 pour aider les entrepreneurs. Il s'agit d'un prêt de faible montant, remboursé mensuellement. Le système se développe en France.

Micro-crédit : rappel du principe

Le principe du micro-crédit a été mis au point durant les années 70 par l'économiste bangladais Muhammad Yunus. Son idée était d'accompagner les entrepreneurs pauvres du Bengladesh en leur accordant un crédit d'une faible somme, à rembourser chaque mois. Grâce à cet argent, de microprojets ont été lancés dans le pays : de nombreux hommes et femmes ont pu développer une activité et acheter le matériel nécessaire. L'objectif du micro-crédit est ainsi d'encourager l'activité économique en assurant le premier apport financier nécessaire au démarrage de la petite entreprise.

Le micro-crédit en France

Ce système s'adressait initialement aux populations les plus pauvres mais s'est répandu dans le monde entier, y compris en France. L'Adie a été la pionnière : cette association a lancé en 2009 la microfranchise solidaire, qui propose aux entrepreneurs des activités clés en main.

La solidarité à l'œuvre

Le microcrédit s'est développé en France grâce à l'Adie mais aussi à des associations locales répondant à cet objectif d'économie solidaire. Des prêts sans intérêts sont proposés aux jeunes créateurs d'entreprises pour les aider à démarrer. Les prêts oscillent le plus souvent entre 500 et 3000€. L'Adie vient d'être sélectionnée par François Hollande, au titre du programme « La France s'engage ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant