Michelin va augmenter son capital de 1,2 milliard d'euros

le
0
Le fabricant de pneumatiques a annoncé ce mardi cette importante opération financière destinée à financer son développement. La période de souscription s'étend du 30 septembre au 13 octobre. Le titre a chuté en Bourse.

Michelin entend augmenter son capital à hauteur de 1,2 milliard d'euros, selon son communiqué mardi. Les actionnaires du fabricant recevront chacun un droit préférentiel de souscription par action détenue à l'issue de la séance de Bourse mercredi.

La souscription des actions nouvelles sera réalisée au prix de 45 euros par action (soit 2 euros de nominal et 43 euros de prime d'émission) à raison de deux actions nouvelles pour onze actions existantes. La période de souscription des actions nouvelles commencera jeudi prochain et s'achèvera le 13 octobre, après la séance de Bourse.

A la suite de cette annonce, le titre a chute de 8,31% peu après 9 heures tandis que le CAC reculait de 0,79%. A la clôture ce mardi, ils ont décroché de 10,21% à 58,60 euros.

1,6 milliard d'euros d'investissements en 2011

Cette opération servira à financer le développement du groupe et à «conforter sa notation de crédit et sa capacité d'accès aux marchés de financement et d'une manière générale, renforcer la flexibilité financière du groupe».

Le groupe prévoit en effet une accélération de ses investissements qui devraient approcher 1,6 milliard d'euros en 2011. Pour l'ensemble de l'année 2010, ils devraient s'élèver à 1 milliard d'euros. Ils étaient ressorties à 672 millions d'euros en 2009, une année particulièrement difficile pour le secteur automobile.

Michel Rollier, gérant du groupe Michelin, cité par l'agence Reuters, a annoncé ce mardi que le groupe confirmait ses objectifs 2010. Il table sur un accroissement de ses ventes en volume de 25% d'ici à 2015 et de 50% cinq ans plus tard. A cette date, Michelin prévoit qu'il réalisera 45% de son chiffre d'affaires sur les marchés émergents.

Il souhaite également atteindre à l'horizon 2015 un résultat opérationnel avant éléments non récurrents nettement supérieur à 2 milliards d'euros. Sur la même période, Michelin affirme vouloir maintenir un taux de distribution de dividende de l'ordre de 30%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant