Michelin se réorganise pour rester compétitif

le
0
INTERVIEW - Jean-Dominique Senard, le numéro un de Michelin, explique au Figaro les raisons qui ont poussé le groupe à annoncer la suppression de 730 emplois sur le site de fabrication de pneus poids lourds de Joué-lès-Tours.

LE FIGARO. - Quel est l'objectif de la restructuration industrielle que vous annoncez ce lundi?

Jean-Dominique SENARD. - Toutes les décisions que nous avons annoncées ce lundi n'ont qu'un objectif: améliorer la compétitivité de notre outil industriel et donc en garantir la pérennité. La réalité de notre industrie aujourd'hui est la suivante: les sites de production qui se créent partout dans le monde sont de grande capacité, ils sont perfectionnés, à la pointe de la technologie. Nous avons donc l'obligation de prendre des mesures de compétitivité pour nos plus petites usines qui sinon seraient en danger. C'est d'autant plus nécessaire que le marché du pneumatique traverse une situatio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant