Michelin relève l'objectif 2015, reprise du pneu en 2014

le
0
MICHELIN PRÉVOIT UNE REPRISE DU MARCHÉ MONDIAL DU PNEUMATIQUE EN 2014
MICHELIN PRÉVOIT UNE REPRISE DU MARCHÉ MONDIAL DU PNEUMATIQUE EN 2014

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Michelin a relevé mercredi l'objectif de résultat opérationnel de son plan stratégique dans la perspective d'une reprise du marché mondial du pneumatique attendue en 2014 grâce à la demande émanant de Chine et du continent américain.

Dans un communiqué, le groupe de Clermont-Ferrand dit viser désormais en 2015 un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de l'ordre de 2,9 milliards d'euros, alors qu'il tablait en février sur 2,5 milliards.

"Après des résultats élevés au premier semestre 2012 reflétant la stratégie du groupe, ses atouts et la qualité de son pilotage, Michelin a, comme annoncé, revu au cours de l'été son programme d'investissements et ses perspectives financières, à l'horizon 2015", a-t-il expliqué.

"Dans un environnement de marchés mondiaux du pneumatique qui, en dépit des incertitudes actuelles, resteront porteurs à moyen et long terme, le groupe privilégie les projets qui accompagnent sa croissance."

Sur la période 2012-2015, Michelin compte ainsi investir entre 1,6 et 2,2 milliards d'euros par an pour se renforcer en Asie, en Amérique du Nord et en Amérique latine notamment.

Le groupe, qui construit dans ce but chaque année l'équivalent d'une nouvelle usine sur les marchés à plus forte croissance, a précisé mercredi qu'il accentuerait la partie investissements sur matériaux pour continuer à jouer la carte technologique et tirer parti d'un segment premium qui augmente plus rapidement que le marché et où il est plus aisé de défendre ses marges.

Michelin a confirmé par ailleurs ses objectifs 2012 d'une nette hausse de son résultat opérationnel et d'un cash flow libre positif de l'ordre de 300 à 400 millions d'euros, dans un contexte de baisse des volumes toujours estimée entre -3 et -5% à cause du marché automobile européen.

Il table sur une reprise de 4 à 5% des marchés du pneu à partir de 2014, l'année prochaine étant désormais considérée comme une année de "transition". En février, Jean-Dominique Senard, gérant du groupe, avait dit espérer voir le marché retrouver son rythme structurel de croissance dès 2013.

L'objectif de Michelin est d'augmenter ses ventes en ligne avec ce taux de 4-5%, a ajouté le groupe, précisant que les cours des matières premières devraient évoluer au même rythme.

En Bourse, l'action gagnait 2,17% à 63,18 euros en début de séance après ces annonces. Vers 10h00, le titre prend encore 1,4% à 62,71 euros.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant