MICHELIN : plus forte baisse du CAC 40, après ses chiffres de marchés en juin

le
0

(AOF) - Michelin cède 0,97% à 87,85 euros, accusant l’une des plus fortes baisses du CAC 40 après avoir fait état d'une nouvelle faiblesse de la demande de pneumatiques en Europe et en Amérique du Nord en juin. Le groupe a mis en cause une base de comparaison défavorable et des stocks élevés. En Chine, les marchés sont toujours en croissance soutenue (+7% en remplacement).

Sur le mois, en première monte, les marchés pneumatiques (tourisme) ont progressé de 1% en Europe (hors Russie et pays de la CEI) et de 3% en Amérique du Nord.

Pour l'activité poids lourds, en Europe (hors Russie et pays de la CEI), la demande de pneus a progressé de 2% en première monte ainsi qu'en remplacement. En Amérique du Nord, la demande a reculé de 12% en première monte et a enregistré une hausse de 1% en remplacement.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant