Michelin : "Nous ouvrirons forcément de nouvelles usines en Chine !"

le
0
Jean-Dominique Senard en plein entretien avec Le Point.fr.
Jean-Dominique Senard en plein entretien avec Le Point.fr.

Le Point.fr : Pourquoi avoir choisi Chengdu, et plus largement la Chine, pour venir parler de mobilité durable et d'environnement ?

Jean-Dominique Senard : La Chine représente aujourd'hui un microcosme de l'ensemble des problèmes posés par la mobilité. D'un côté, la mobilité souhaitée et désirée par la société et, d'un autre côté, le souci de l'environnement. On risque d'opposer la croissance économique à la mobilité, ce qui est exactement contraire à la volonté du groupe Michelin depuis son origine. La Chine est le parfait endroit pour illustrer tout ce que nous disons.

Par ailleurs, Chengdu est au coeur du Sichuan et des régions de l'Ouest qui sont l'avenir de cette Chine en plein développement. Mais attention à ce que ce ne soit pas fait de façon anarchique. Nous savons que le développement économique passera par l'urbanisation. 70 % de la population du monde vivra bientôt en ville. Si nous ratons la compréhension de ce phénomène, nous manquons à tous nos devoirs.

Parallèlement, la Chine est devenue un eldorado fabuleux... Vous avez des ambitions très fortes ici.

Ce n'est pas nouveau, mais l'ouverture récente de notre nouvelle usine dans le nord-est du pays est la confirmation de cette ambition. Il s'agit de l'une des plus grandes implantations du groupe dans le monde, qui vient compléter une autre usine à Shanghai, et une joint-venture sous la marque chinoise Warrior. Au-delà du pneu, nous sommes aussi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant