Michelin : la restructuration pèse au premier semestre

le
0
Le fabricant de pneumatiques a vu son résultat net fondre de 44,6% sur les six premiers mois de l'année. Il a cependant confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

Bibendum a payé le prix de sa restructuration au premier semestre, mais a cependant confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année. Le bénéfice net a chuté de 44,6% sur un an, à 507 millions d'euros, en raison principalement d'une provision pour restructuration de 250 millions d'euros, liée à la réorganisation industrielle annoncée en juin.

Le groupe va arrêter la fabrication de pneus poids lourds sur son site de Joué-lès-Tours, ce qui va entraîner la suppressions de 730 postes localement. Une partie de la production va être transférée vers le site de la Roche-sur-Yon, qui prévoit de doubler de taille d'ici à 2019. Michelin va aussi mettre un terme à ses activités production de pneus poids lourds en Algérie et en Colombie.

Léger rebond des ventes au second semestre

Le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant