Michelin accélère dans le low-cost en Chine

le
0
La coentreprise formée avec deux groupes chinois produira des pneus Warrior destinés à contrer la concurrence asiatique.

Révolution à Cler­mont-Ferrand. Pour conquérir la Chine, Michelin, le spécialiste du pneu haut de gamme, met la gomme dans le low-cost. Le manufacturier a signé hier un accord définitif avec deux groupes chinois pour créer une coentreprise qui produira et commercialisera des produits destinés aux voitures de tourisme et aux camionnettes sous la marque Warrior. Le principe de cet accord avait été annoncé en avril. Il doit encore être approuvé par les autorités chinoises.

La nouvelle société est détenue à 40% par le français et à 60% par ses partenaires locaux, Double Coin et Huayi. L'usine, en cours de construction, sera située à Wuwei, à environ 400 kilomètres à l'ouest de Shanghaï. Le projet, d'un coût d'environ 390 millions d'euros, doit permettre de produire à terme 15 millions de pneus par an, destinés au marché chinois. L'opération a été saluée par la Bourse de Paris, où le titre Michelin a bondi de 5,3%.

Doubler de taille

Le groupe, dont l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant