Michèle Sabban, vice-présidente de la région, logée dans du social

le
2
Michèle Sabban, vice-présidente de la région, logée dans du social
Michèle Sabban, vice-présidente de la région, logée dans du social

Nouveau scandale dans les logements sociaux de Paris ? Hier, le journal « Marianne » a révélé que Michèle Sabban, la vice-présidente (PS) du conseil régional, élue du Val-de-Marne et proche de Dominique Strauss-Kahn, occupe un logement social dans le XIII e arrondissement. Chargée du personnel, de l'administration et des marchés publics de la région, elle transmet également les dossiers des demandeurs de logements sociaux aux bailleurs franciliens.

L'appartement dans lequel elle vit serait, selon nos informations, situé dans un immeuble moderne doté de balcons terrasses donnant sur la Seine, à quelques pas de la passerelle Simone-de-Beauvoir, tout près de la bibliothèque François-Mitterrand. Les appartements à plusieurs niveaux ont des allures de duplex. Dans un article sur l'élue paru en septembre 2011, le journal « Libération » évoquait un « atelier d'artiste cosy », une « bonbonnière moderne », avec mezzanine, « le tout perché dans le ciel de Paris ». Pour ces 70 m 2, l'élue paye un loyer de 1 218 ?. Selon les calculs de « Marianne », la question du seuil de ressources fixé à 41 434 ? annuels pour une personne vivant seule dans un PLI (prêt locatif intermédiaire) serait posée puisque l'élue cumulerait ses indemnités mensuelles de vice-présidente de région (2 749 ? nets), sa pension trimestrielle de réversion (900 ?) et ses revenus mensuels d'autoentrepreneur (1 000 ? environ) liés à ses activités de conseil et de soutien aux femmes dans leur vie professionnelle. Soit près de 48 000 ? annuels. Un calcul démenti par l'intéressée qui estime ne dépasser le plafond « que de 16 ? ».

Michèle Sabban, elle-même, a avoué occuper un logement social depuis dix ans. C'était en février, dans le cadre de la mission d'information et d'évaluation (MIE) sur les logements sociaux dont la région est réservataire. La vice-présidente était auditionnée par les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le jeudi 19 juin 2014 à 12:31

    Encore une Pôvre socialiste qu'il faut aider à se loger...Que de misère...Même nos élus n'arrivent plus a boucler les fins de mois...

  • pichou59 le jeudi 19 juin 2014 à 08:31

    pas mal les cumuls; elle doit bosser 70heures par jour? - pour les revenus, il y a la fiscalité des indemnités d'élu très interressante, les revenus d'