Michel Sapin promet un déficit public sous 3% en 2017

le
25
MICHEL SAPIN PRÉVOIT UN DÉFICIT PUBLIC LARGEMENT INFÉRIEUR À 3% EN 2017
MICHEL SAPIN PRÉVOIT UN DÉFICIT PUBLIC LARGEMENT INFÉRIEUR À 3% EN 2017

PARIS (Reuters) - Le déficit public de la France sera "largement" sous la limite européenne de 3% du PIB en 2017, a déclaré mercredi le ministre des Finances, Michel Sapin, en se disant confiant dans l'issue des discussions en cours avec la Commission européenne.

L'exécutif européen s'est donné jusqu'à début mars pour rendre son verdict sur la trajectoire budgétaire de la France, qui ratera son engagement de ramener le déficit à 3% fin 2015.

Le commissaire aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a prévenu que l'hypothèse de sanctions n'était pas écartée et que la consistance des réformes structurelles serait essentielle dans l'appréciation des efforts de la France.

Le déficit public, qui comprend les comptes de l'Etat, ceux des collectivités territoriales et les comptes sociaux, atteindra 4,1% du PIB fin 2015 au lieu des 4,3% prévus auparavant, a annoncé Michel Sapin lors d'une conférence de presse.

"J'annonce officiellement que l'on révise le déficit 2015 à 4,1% contre 4,3 prévu initialement et cela sans toucher aux fondamentaux de la politique économique française", a-t-il dit.

"Cette révision nous permet de sécuriser l'objectif d'être en dessous, et même largement en dessous, des 3% en 2017."

La révision pour 2015 est conforme aux calculs effectués de façon informelle après l'annonce d'une baisse additionnelle du déficit public de 3,6 milliards d'euros l'an prochain.

Ces 3,6 milliards sont de nature structurelle, a insisté Michel Sapin, ce qui permet à la France de présenter à la Commission européenne un effort structurel de 0,5 point de PIB pour 2015, considéré comme le minimum acceptable.

L'objectif de déficit pour cette année est confirmé à 4,4%.

Michel Sapin a par ailleurs confirmé la promesse de François Hollande que le gouvernement ne proposerait aucune nouvelle mesure de hausse d'impôts pour 2015, 2016 ou 2017.

Il s'est montré réservé sur l'hypothèse de retenir l'impôt sur le revenu à la source, qui devrait être examinée lors de travaux devant aboutir à un projet de loi de simplification fiscale l'an prochain.

Ce sujet "n'est pas de l'ordre de la simplification", a-t-il déclaré. "Si c'était simple, ça se saurait et il y a longtemps que ça aurait été fait."

Le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, a quant à lui précisé que les recettes de l'impôt sur le revenu, de l'impôt sur les sociétés et de la TVA seraient conformes aux dernières prévisions figurant dans le projet de loi de finances rectificative pour 2014.

(Yann Le Guernigou, avec Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 4 déc 2014 à 14:35

    Mais ne vous inquiétez pas ce GvT pense déjà aux lendemains : http://www.contribuables.org/?s=fiscalit%C3%A9+et+pib et avec 284 milliards de déficits en + sous mandature Hollande !

  • cmaignan le jeudi 4 déc 2014 à 11:13

    Sinon, il verse la différence de sa poche. Responsable ou non ?

  • matt62 le mercredi 3 déc 2014 à 18:54

    il continue dans la médiocrité

  • rleonard le mercredi 3 déc 2014 à 12:47

    il promet ... les promesses n'engagent que ceux qui y croient et ils ne sont plus nombreux en France à ce jour. d'ici 2017, il aura trouvé bien des raisons pour expliquer que ce n'est pas de leur faute et leurs successeurs, sous pretexte d'une situation catastrophique, s'empresseront de créer de nouveaux impots (ils ont tous fait l'ena et n'ont retenu que ca)

  • ppetitj le mercredi 3 déc 2014 à 11:25

    Comme pour la fin 2013...Cochon qui s'en dédit ? Alors commence a grogner...

  • 300CH le mercredi 3 déc 2014 à 11:17

    Sondage, si on votait ce dimanche: la gauche serait laminée aux législatives "un rejet, un dégouts des Français". EXCLUSIF - Selon un sondage CSA pour Le Figaro, si l'Assemblée devait être renouvelée aujourd'hui, l'opposition UMP-UDI y décrocherait près de 500 sièges, 10 FN, un record jamais atteint, à peine 60 socialos, mdr, alors les journaleux, rien ici sur cette événement (sujet)?

  • AND.KOTE le mercredi 3 déc 2014 à 10:07

    Sapin est un ami tres proche du President, il n a aucune competence mais case comme tous les Voltaire

  • birmon le mercredi 3 déc 2014 à 10:04

    Quand M.Sapin nous dit que les impôts n'augmenteront pas jusqu'en 2017, il faut comprendre que ce sont les taxes et redevances qui s' envoleront encore plus haut. C'est ainsi que fonctionnent nos gouvernants. Certainement les retraites continueront à être bloquées et les allocations diminuées pour ceux qui dépassent le minilum vital.

  • gvigner3 le mercredi 3 déc 2014 à 09:58

    Chiche

  • onclecub le mercredi 3 déc 2014 à 09:56

    mais bien sûr !

Partenaires Taux