Michel Sapin maintient la prévision d'une croissance 2016 à 1,5%

le
1
LA FRANCE CONSERVE SA PRÉVISION DE CROISSANCE DE 1,5% EN 2016
LA FRANCE CONSERVE SA PRÉVISION DE CROISSANCE DE 1,5% EN 2016

PARIS (Reuters) - Le ministre des Finances Michel Sapin a réaffirmé lundi son objectif d'une croissance de 1,5% cette année en France, en dépit des révisions en baisse annoncées ces dernières semaines par la Commission européenne et l'OCDE.

"Nous pensons que notre objectif de croissance est parfaitement en ligne avec la réalité", a-t-il déclaré lors d'un point presse à son retour du G20 à Shanghai.

"La France est moins concernée que d'autres pays par le ralentissement observé au niveau mondial", d'autant plus que la reprise est plutôt portée par la demande intérieure, avec une bonne tenue de la consommation dans un contexte de faible inflation, un retour de l'investissement et la reprise de l'activité dans le secteur du bâtiment, a expliqué Michel Sapin.

"Je ne veux pas dire que nous ne sommes pas du tout sensibles" à la situation internationale, "par définition, il y a toujours un risque" mais cela "ne remet pas en cause" l'objectif d'une hausse de 1,5% du PIB cette année, a-t-il souligné.

Cet objectif semble cependant optimiste au regard des projections actualisées livrées ce mois-ci par la Commission européenne (CE) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L'exécutif européen a annoncé au début du mois tabler désormais sur une croissance de 1,3% de croissance pour l'économie française en 2016, contre 1,4% auparavant.

Ce chiffre est identique à la prévision du Fonds monétaire international (FMI).

Mi-février, l'OCDE a également révisé en baisse de 0,1 point sa prévision de progression du PIB de la France cette année, à 1,2%. Une diminution cependant moins marquée que pour d'autres grandes économies avancées (-0,5 point à 2,0% pour les Etats-Unis et -0,5 point à 1,3% pour l'Allemagne).

(Michel Rose et Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 il y a 9 mois

    Il n'a pas réaffirmé l'inversion de la courbe du chômage ? Ca m'étonne de lui. Quelqu'un pourrait t il lui dire qu'il est grillé et quoiqu'il dise, on s'en moque maintenant. Il a grillé ses cartouches "crédibilité"

Partenaires Taux