Michel Sapin confirme la piste d'allocations chômage dégressives

le
11
LA PISTE DE LA DÉGRESSIVITÉ DES ALLOCATIONS CHÔMAGE CONFIRMÉE
LA PISTE DE LA DÉGRESSIVITÉ DES ALLOCATIONS CHÔMAGE CONFIRMÉE

PARIS (Reuters) - Le ministre des Finances Michel Sapin a confirmé lundi que la dégressivité des allocations chômage était une piste pour les négociations à venir sur la réforme du dispositif mais qu'elle devait s'accompagner d'un renforcement des droits à la formation pour les chômeurs.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, avait indiqué dimanche que "toutes les pistes devaient être étudiées pour négocier les nouvelles règles de l'assurance chômage, y compris la dégressivité des allocations".

"Ça fait partie des choses qui sont sur la table et qui seront discutées par les partenaires sociaux", a dit Michel Sapin sur iTELE à propos de la dégressivité des allocations chômage.

Mais il ne faut pas "se focaliser sur un seul point", a ajouté le ministre.

"C'est une piste qui doit s'accompagner d'autres. Si vous êtes dans la dégressivité d'un côté, vous devez être (...) dans l'augmentation des droits à la formation, des droits à la reprise de l'emploi", a-t-il indiqué.

Si les chômeurs bénéficient en contrepartie de plus de formation et qu'on leur donne "plus de chance de retrouver plus vite un emploi, je pense que tout le monde est gagnant."

Myriam El Khomri a déclaré dimanche que, en cas d'échec des négociations patronat-syndicats sur une nouvelle convention d'assurance chômage, le gouvernement "prendra ses responsabilités".

(Yann Le Guernigou, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 10 mois

    C'est vrai que c'est toujours mieux que dégraisser les mammouths à l'état et les collectivités régionales et territoriales ! Plan d'action pour faire diminuer le nombre de chômeurs pour les prochaines élections : 2 milliards pour la formation et recrutement de 1 000 fonctionnaires à l'éducation nationale pour "former" les chômeurs de longue durée........... FH avait bien donner un budget de 5 milliards d'euros à Montebourg dans le cadre du redressement productif.....

  • M2266292 il y a 10 mois

    le sinistre sapin doit mettre son salaire au niveau du smic pour bien voir les difficultés des travailleurs.

  • M8252219 il y a 10 mois

    Il faut poursuivre: Passer à la TVA sociale: le système social français n'est supporté que par les salariés et les entreprises et tous les français et d'autres en bénéficient certains en profitent. tout ceux qui sont en France doivent participer à sont financement par la TVA. il est antisocial que les salariés et anti compétitive que les entreprises soient les seules à payer.

  • M8252219 il y a 10 mois

    ON Y VA, on y va: responsabiliser les chômeurs et les former.

  • wanda6 il y a 10 mois

    http://www.upr.fr/entretiens-actualite-upr/entretien-actualite-taxi-edf-davos-syrie-clinton-goldman-sachs

  • dhote il y a 10 mois

    Vous avez raison lorant21 les intermittents tiennent les médias donc la com. du pouvoir qui est pieds et poings liés devant ces "artistes". Deuxième piste d'économies le contrôle mais c'est un mot interdit jusqu'aux prochaines élections.

  • lorant21 il y a 10 mois

    un milliard par an pour les intermittents du spectacle;Voici une piste d'économies.. mais quand les syndicats et le patronat se sont mis d'accord ce gouvernement a fait une loi pour rétablir les privilèges!

  • ANOSRA il y a 10 mois

    Et la baisse des salaires des ministres incompétents, c'est pour quand ?

  • wanda6 il y a 10 mois

    24 ans après, M. Sapin est tjrs le ministre de finance, il n’y a rien qui a changé pour lui, et pour nous ? 1100 CHÔMEURS PAR JOUR

  • wanda6 il y a 10 mois

    « Le traité d’union européenne se traduira par plus de croissance, plus d’emplois, plus de solidarité. » (Michel Sapin, ministre socialiste des finances, Le Figaro, 20.8.92)