Michel Rocard pris d'un "petit" malaise à Stockholm

le
0
MICHEL ROCARD PRIS D'UN "PETIT" MALAISE À STOCKHOLM
MICHEL ROCARD PRIS D'UN "PETIT" MALAISE À STOCKHOLM

PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre français Michel Rocard a été victime d'un malaise sans gravité vendredi à Stockholm, où il est hospitalisé, a-t-on appris auprès de ses proches et du ministère français des Affaires étrangères.

Selon le porte-parole du Quai d'Orsay, Michel Rocard, qui est âgé de 81 ans, "se trouve dans une unité de soins intensifs" dans un hôpital de la capitale suédoise.

L'ancien locataire de Matignon a eu un malaise "en arrivant à l'ambassade, donc notre ambassadeur a pris les dispositions pour qu'il soit immédiatement conduit dans un hôpital", a rapporté Bernard Valero à BFM-TV.

"Les premières nouvelles que nous avons sont plutôt rassurantes et Michel Rocard pourrait sortir de l'unité de soins intensifs d'ici la fin de la journée", a ajouté le porte-parole, qui n'a pas été en mesure de préciser si Michel Rocard était victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Plusieurs proches de l'ancien Premier ministre de François Mitterrand ont eux aussi donné des nouvelles rassurantes.

"Il a eu un petit malaise. Il a été hospitalisé. Il va bien. Je viens d'avoir l'ambassadeur de France à Stockholm", a dit à Reuters le député socialiste de Paris Tony Dreyfus

Olivier Ferrand, président du cercle de réflexion Terra Nova, qui a vu Michel Rocard il y a deux jours, a confirmé cette information. "Il a eu un petit malaise, rien de grave a priori", a-t-il dit. Selon son secrétariat parisien, Michel Rocard avait prévu de rester à Stockholm jusqu'à lundi.

François Hollande "a eu les proches de Michel Rocard au téléphone, à qui il a transmis ses voeux de prompt rétablissement", a-t-on appris au service de presse du candidat socialiste à l'élection présidentielle. "Il a été rassuré sur son état de santé", a-t-on ajouté.

Nicolas Sarkozy a dit espérer que ce n'était "pas trop grave". "C'est difficile pour moi de dire quoi que ce soit parce que je ne suis pas au courant, enfin j'espère que ce n'est pas trop grave", a dit le président en marge d'un déplacement à Besançon (Doubs). "Je l'espère de tout coeur parce que c'est un homme que j'apprécie beaucoup, pour qui j'ai de l'amitié".

Michel Rocard avait été victime d'une hémorragie cérébrale en juin 2007 alors qu'il voyageait en Inde. Il avait été hospitalisé à Calcutta avant d'être rapatrié en France.

Premier ministre de 1988 à 1991, Michel Rocard est aujourd'hui ambassadeur de France chargé des négociations relatives aux pôles arctique et antarctique. Il vient de publier un livre sur le débat en vue de l'élection présidentielle française intitulé "Mes points sur les 'i'".

Elizabeth Pineau, avec Emile Picy et Yann Le Guernigou à Besançon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant