Michel Platini suspendu à vie ?

le
0
Michel Platini suspendu à vie ?
Michel Platini suspendu à vie ?

Suspendu jusqu'au 5 janvier prochain par la commission d'éthique de la FIFA, Michel Platini risque une radiation à vie. Une information confirmée ce mardi par son avocat qui, contacté par l'AFP, parle d'un " pur scandale " et de " démesure ".

On ne parle plus d’une suspension pour Michel Platini mais d’une mort politique. La chambre d’instruction du comité d’éthique de la FIFA demande en effet la radiation à vie pour le président (suspendu) de l’UEFA, à qui l’on reproche d’avoir touché en 2011 un versement de deux millions de francs suisses (1,8 M€) pour un travail effectué entre 1999 et 2002 pour l’instance internationale. Me Thibaud d'Alès, avocat de Michel Platini, a immédiatement dénoncé « un pur scandale et la démesure » de cette sanction préconisée par Vanessa Allard, une ressortissante de Trinidad-et-Tobago qui dirige l’instruction au sein de la FIFA.

On ne peut évidemment pas donner tort à l’avocat du président de l’UEFA. Outre Ben Hammam, seuls l’Américain Chuck Blazer et le Trinidadien Jack Warner ont déjà été frappés par une telle radiation. Leurs torts ? Des pots-de-vin, du blanchiment d’argent et des rétrocommissions pour un montant total estimé à 150 M€. Rien à voir avec les faits reprochés à Michel Platini, qui aura l’occasion de se défendre devant la chambre de jugement de la FIFA. Le dirigeant français ne se fait cependant aucune illusion et ses avocats ont déjà dénoncé la neutralité et l’éthique des personnes qui vont le juger.

Conscient que la FIFA n’ira pas dans son sens, Michel Platini n’a désormais plus d’autre choix que de mettre son avenir politique entre les mains du TAS. Le Tribunal Arbitral du Sport a été saisi une première fois vendredi suite au rejet de l’appel contre la suspension de trois mois du président de l’UEFA, actuellement privé de toutes fonctions officielles et donc dans l’impossibilité de mener sa campagne pour la présidence de la FIFA (élection le 26 février). Mais le TAS aura bientôt une décision bien plus grave à prendre. C’est en effet lui qui décidera si Platini, dont la lourde suspension ou la radiation à vie ne fait désormais plus aucun doute, pourra continuer sa carrière. Même son de cloche pour Sepp Blatter qui risque aussi la radiation à vie et, selon Die Welt, dix ans de suspension en cas de conflit d'intérêt. 

Philippe Bergeroo (sélectionneur des Bleues)
Déjà en tant que joueur, on ne pouvait pas se l’imaginer. J’étais gardien de but pendant quinze ans en première division. Souvent lorsque j’allais à Nancy, je ramassais à la pelle, je prenais cher (rires). Que cette histoire s’arrête. Ça devient très, très compliqué. On se demande si ce n’est pas un poker menteur. Je ne suis pas dans le système. Mais de l’extérieur, c’est compliqué pour Michel.

Propos recueillis par ODLB

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant