Michel Platini renonce à la présidence de la FIFA

le
0

par Alexandre Pengloan (iDalgo)

Michel Platini ne sera pas le prochain président de la FIFA. Au travers d'un entretien à paraître dans les colonnes du quotidien L'Equipe de vendredi, le patron du football européen annonce qu'il va retirer sa candidature pour l'élection à la tête de l'instance suprême, prévue le 26 février prochain. L'information n'est guère surprenante au regard des événements survenus ces dernières semaines. Le 21 décembre, l'ancien international français avait, en effet, été suspendu de toute activité liée au football pour une durée de huit ans par le Comité d'éthique de la FIFA. Il lui était reproché un conflit d'intérêt et une gestion déloyale, en compagnie de Sepp Blatter, dans le cadre d'un versement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) en 2011 pour une mission effectuée en faveur de la FIFA entre 1998 et 2002. Lancé dans une course contre-la-montre (il aurait dû obtenir un blanchiment de la part du Tribunal arbitral du sport avant le 26 janvier), Platini a indiqué qu'il était pris par le temps et préférait désormais se concentrer sur sa défense. Annoncé favori de l'élection, Il laisse donc la porte ouverte aux autres candidats : Cheick Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, Gianni Infantino, Tokyo Sexwale, le Prince Ali et Jérôme Champagne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant