Michel Mercier ouvre le dialogue avec les magistrats 

le
0
En visite à Nantes, le garde des Sceaux a tenté d'apaiser la grogne du monde judiciaire après l'affaire du récidiviste Tony Meilhon.

Alors que les gendarmes ratissaient à nouveau les endroits où Tony Meilhon aurait pu déposer la partie manquante du corps de Laëtitia Perrais, après son enlèvement à Pornic, Michel Mercier était mercredi après-midi à Nantes pour une série de réunions de travail avec les magistrats et les fonctionnaires du tribunal de grande instance, notamment ceux du service d'application des peines.

C'est de là qu'est partie la fronde des magistrats après leur mise en cause, le 25 janvier, par Nicolas Sarkozy en déplacement au chantier naval de Saint-Nazaire. Le chef de l'État avait pointé du doigt les dysfonctionnements dans le suivi du multirécidiviste qu'est Tony Meilhon et avait promis des sanctions pour les fautes commises. Depuis, le rapport remis au garde des Sceaux a dédouané les magistrats et a chargé le service pénitentiaire d'insertion et de probation nantais passablement débordé et victime d'un fort taux d'absentéisme que les personnels mettent sur le compte de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant