Michel Maffesoli en "divergent accord" avec Éric Zemmour

le
1
Éric Zemmour a été remercié par i>Télé.
Éric Zemmour a été remercié par i>Télé.

Dans les portraits qu'il trace d'Alcibiade, rappelant ses passions vives et ardentes, Plutarque souligne les ressorts cachés de l'ostracisme : "On bannit de la cité" tout à la fois pour calmer les craintes et pour soulager l'envie. Le succès du dernier livre de Zemmour peut expliquer celle-ci et l'atmosphère bien-pensante du moment se nourrit, essentiellement, de celles-là. Mais le bon sens et la droite raison réunis savent bien que ce n'est pas en cassant le thermomètre que l'on fait tomber la fièvre.

Conformisme logique

Ayant à diverses reprises débattu avec Zemmour, et ce avec quelque vivacité, j'ai pu vérifier qu'à partir d'un constat assez proche nous tirions des conclusions tout à fait opposées. En effet, je considère que, comme toute chose en son état naissant, la postmodernité qui fait si peur à l'intelligentsia française se concocte en un creuset où l'on trouve, en vrac, du tribalisme, du nomadisme, de l'hédonisme. Toutes choses constituant ce commerce des idées, des biens, des affects, au fondement de tout vivre-ensemble. Toutes choses faisant peur à Éric Zemmour ! Mais la "disputatio" avec lui est revigorante. Certes, il y a dans ce qu'il dit ou écrit des à-peu-près, des références hâtives ou fautives, mais sa liberté de ton tranche avec ce "conformisme logique", cause et effet de tous ces bons sentiments qui, au nom d'un devoir être on ne peut plus abstrait, s'emploient à dénier le monde tel qu'il est.

Faut-il le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le lundi 22 déc 2014 à 12:31

    Un Premier ministre appelle ses concitoyens à boycotter le livre d’un opposant ; son ministre de l’Intérieur demande sa mise au ban, sur la base d’un truquage éhonté de ses propos; des médias, des associations, des intellectuels dénoncent en boucle l’ennemi du peuple ; des journalistes réclament que l’on fasse taire cette voix dissidente – et se réjouissent bruyamment d’avoir en partie gagné. Urss en 1954? Non France en 2014!