Michel Fugain : «Hollande gère la France comme un fonctionnaire»

le
11
Michel Fugain : «Hollande gère la France comme un fonctionnaire»
Michel Fugain : «Hollande gère la France comme un fonctionnaire»

C'est la petite bête qui monte à gauche. La formation politique Nouvelle Donne, fondée en novembre 2013 par l'économiste Pierre Larrouturou, se réunit en assemblée générale samedi à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour renouveler ses instances politiques. A cette occasion, ce nouveau parti qui revendique déjà près de 11 000 adhérents accueillera en son sein un petit nouveau : Michel Fugain. L'auteur du «Chiffon rouge» a en effet décidé d'adhérer à Nouvelle donne qui comprend déjà dans ses rangs l'humoriste Bruno Gaccio. A noter aussi que le metteur en scène Tony Gatlif sera présent à Montreuil. Michel Fugain s'explique sur ce nouvel engagement :

Pourquoi rejoignez vous Nouvelle Donne ?

 Michel Fugain. Je me sens obligé d'adhérer. En ce moment, je cherche l'intelligence en politique, le sens critique mais aussi la compétence. Ce cocktail est à Nouvelle Donne auprès de Pierre (Larrouturou) dont je suis fier d'être l'ami. La caste politico-médiatique empêche les Francais d'avancer. Comme citoyen lambda, je ressens ce manque de courage.

Pourquoi maintenant ?

Il y a désormais urgence. La finance mondiale est une calamité qu'il faut combattre sans faiblesse, l'ENA est une des grandes erreurs de Gaulle et il est d'ailleurs urgent de fermer cettre fabrique de techniciens d'ouverture de parapluie. Il faut rendre à la société civile l'inspiration et l'utopie sans laquelle on n'avance pas : quand on empêche l'Homme de rêver, il meurt et l'humanité régresse. La régression est déjà bien avancée. J'ajoute que nos gouvernants sont des pleutres et des incompétents.

Vous parlez du gouvernement actuel ?

Oui. Regardez par exemple la taxe Tobin (Ndlr : taxe sur les transaction financières). On a commencé à en parler sous... Francois Mitterrand. Pendant ce temps, la finance mondiale joue tranquillement et personne ne leur demande de compte. On a l'impression que les gouvernants sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 5 fév 2015 à 18:31

    Pas "permer" FERMER......

  • fquiroga le jeudi 5 fév 2015 à 18:31

    Permer l'ENA et interdire les mandats au dela de 2!!!!!!!! Dehors les "professionnels" de la politique (ou plutot des rentiers à vie sur le dos des citoyens)

  • heimdal le mardi 3 fév 2015 à 22:03

    Non seulement on ne rêve pas mais on cauchemarde tous les jours avec ces taxes et impôts .La devise d'un socialiste c'est :on gratte tout ce qu'on peut .

  • j14840 le samedi 31 jan 2015 à 11:52

    Ok Michel, sinon, Nabila, elle en pense quoi?

  • gyere le samedi 31 jan 2015 à 11:32

    "fabrique de techniciens d’ouverture de parapluie." on ne saurait mieux résumer cette création de Michel Debré!!!

  • M9163545 le samedi 31 jan 2015 à 09:55

    Une vérité cependant "l’ENA est une des grandes erreurs de Gaulle et il est d’ailleurs urgent de fermer cettre fabrique...". Je rajouterais que cette école forme des hauts fonctionnaires générale incapables de comprendre la réalité du monde économique. J'en ai côtoyé. Souvent leur degré d'incompétence était hallucinant. J'en ai connu quelques uns d'exceptionnels. Mais je suppose que ceux-là n'étaient pas compris de nos gouvernants eux-mêmes incapables de les mettre aux bons endroits.

  • M8252219 le samedi 31 jan 2015 à 09:27

    Normal il à été fonctionnaire pendant toute son existence professionnelle, sclérosé par l'ENA

  • saggy le samedi 31 jan 2015 à 09:00

    et pan sur le pif !!! après le pingouin, voilà le fonctionnaire bedonnant.....au suivant !

  • M3088081 le samedi 31 jan 2015 à 08:28

    Il est urgent de se mettre dans le sens du vent. Il n'y a pas si longtemps il vantait les mérites de la gôche.

  • M5707335 le samedi 31 jan 2015 à 07:42

    une des grandes erreurs de Gaulle, il est vrai qu'il a bon dos. Où en serions-nous sans lui?