Michel Delaborde : «Une autre solution pour Pierre-Bénite»

le
0
INTERVIEW - Michel Delaborde, directeur général d'Arkema France, explique les raisons de l'abandon d'un projet d'investissement de 70 millions d'euros à Lyon.

LE FIGARO. - Pourquoi abandonnez-vous le projet d'investir 70 millions d'euros sur votre site lyonnais?

Michel DELABORDE. - Une trentaine de grévistes, sur près de 400 salariés, ont bloqué les deux tiers de la production du site de Pierre-Bénite pendant trois semaines. Pour ne pas perdre nos clients - et nous n'avons parfois qu'un seul client pour certains produits -, la seule solution était de mettre fin à la grève et donc d'abandonner notre projet, motif de cette grève. C'est regrettable car nous cherchons, avec cet investissement, une sortie par le haut pour les sites de Pierre-Bénite et de Saint-Auban qui perdent de l'argent depuis longtemps.

Des suppressions de postes étaient prévues?

À Saint-Auban, le site où notre projet n'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant