Michel Combes met Alcatel-Lucent sous tension

le
0
L'équipementier français de télécoms lance son plan de « transformation industrielle » pour la période 2013 à 2015. Les coûts seront réduits d'un milliard d'euros d'ici à 2015. Dans ce but, le groupe recentre ses activités et va céder des actifs pour un milliard d'euros.

Après le plan performance de réduction de coûts, voilà le plan «shift» - qui n'est pas traduit en français. Ce plan d'économies, d'un coût de 830 millions d'euros, devrait permettre à Alcatel-Lucent d'économiser 1 milliard d'euros par an à partir de 2015, dont 200 millions viendront des mesures déjà engagées pour 2013. Michel Combes, le nouveau directeur général du groupe français, a confié la mise en œuvre et le suivi de ce plan drastique d'économies à Philippe Guillemot, le nouveau directeur des opérations d'Alcatel-Lucent et ancien PDG d'EuropCar et responsable d'Areva T & D. «Nous allons consacrer 1 % à 2 % du chiffre d'affaires au plan de restructuration chaque année», a indiqué ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant