Michel Bastos annonce la couleur

le
0
Michel Bastos annonce la couleur
Michel Bastos annonce la couleur

Alors que Jean-Michel Aulas, le président de l?Olympique Lyonnais, souhaite alléger sa masse salariale, le milieu de terrain offensif Michel Bastos (29 ans) est considéré comme un partant potentiel. Comme l?été dernier. Sous contrat jusqu?en juin 2015 avec les septuples champions de France, l?international brésilien ne sera pas retenu en cas d?offre adéquate (Yoann Gourcuff ou encore Bafé Gomis sont aussi sur le marché). Mais, après avoir failli rejoindre il y a quelques mois Al-Ain (qui a finalement opté pour le Rennais Jirès Kembo-Ekoko), l?ancien joueur du Feyenoord Rotterdam tient à mettre les choses au clair. Son avenir lui appartient.

Le Brésilien attend de parler avec « JMA »

« Jusqu?à présent, le président ne m?a pas encore parlé, explique Michel Bastos dans les colonnes de L?Equipe. J?attends qu?il vienne me voir. Dans un transfert, les deux parties doivent être d?accord. Si je vois que ce n?est pas une bonne chose pour moi, je ne partirai pas. En début de saison, c?est vrai, j?ai demandé à voir le président pour m?en aller, parce que ma femme ne voulait plus rester à Lyon. Mais aujourd?hui, les choses ont changé. Ma femme est revenue, elle a réussi à mettre de côté ce qui s?est passé, elle est heureuse et je rejoue. Pour moi, mieux vaut finir la saison ici. (?) Mais je n?ai pas été vraiment déçu de ne pas partir à Dubaï. Financièrement, j?allais gagner mais, sportivement, je savais que j?allais beaucoup perdre. »

Des clubs anglais intéressés

« JMA » est prévenu, Michel Bastos n?est pas prêt à tous les « sacrifices ». A en croire ses propos, l?ex-Lillois est même parti pour prolonger l?aventure avec l?actuel deuxième du championnat de France. Mais, aux dernières nouvelles, la situation n?est tout de même pas figée. Le Brésilien dispose notamment de certaines pistes en Premier League, où Fulham l?avait déjà approché à la fin du Mercato d?été. Il est trop tôt pour avoir des certitudes. Le marché lyonnais peut encore réserver bien des surprises.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant