Michael Schumacher : un nouveau virage à négocier...

le
0
Tous ceux qui ont côtoyé l'ancien champion du monde de F1 parlent de sa force de caractère, de sa pugnacité, de son envie de vaincre.
Tous ceux qui ont côtoyé l'ancien champion du monde de F1 parlent de sa force de caractère, de sa pugnacité, de son envie de vaincre.

C'est au centre hospitalier universitaire de Vaud, situé à Lausanne, que le célèbre pilote allemand va désormais tenter de récupérer, physiquement comme intellectuellement. En effet, même en l'absence d'informations précises concernant l'état de santé de "Schumi", il semble évident qu'après le grave accident qu'il a vécu le 29 décembre dernier et plusieurs mois de coma cet ancien sportif, aujourd'hui âgé de 45 ans, présente des séquelles. Cela étant, même dans la meilleure des boules de cristal, aucun spécialiste ne peut voir son avenir ni prédire ses possibilités de rétablissement. A fortiori sans avoir consulté son dossier médical.

Alors, pour tenter de faire des prévisions, il faut se référer aux publications scientifiques sur le sujet. Et elles n'incitent guère à l'optimisme. Il faut tout d'abord rappeler qu'un coma est considéré comme prolongé s'il dure plus de trois semaines. Pour Michael Schumacher, même s'il était artificiellement prolongé pour mettre son cerveau au repos, il a duré sans doute au moins jusqu'à la fin du mois de mars, donc plus de trois mois. C'est le 4 avril que Sabine Kehm, la porte-parole de la famille, a déclaré : "Michael fait des progrès sur son chemin. Il montre des moments de conscience et d'éveil." Mais sans donner plus de détails. Sans préciser son niveau de conscience. Il n'empêche, il faut que les patients soient sortis du coma pour pouvoir être admis dans un service de rééducation....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant