Michael Moore s'immisce dans la campagne, à Clinton, en plein « TrumpLand »

le
0
Le réalisateur Michael Moore lors de la projection de son documentaire-surprise, « TrumpLand », à New York, le 18 octobre 2016.
Le réalisateur Michael Moore lors de la projection de son documentaire-surprise, « TrumpLand », à New York, le 18 octobre 2016.

Le cinéaste américain sort un film-surprise, tourné dans un comté majoritairement républicain de l’Ohio.

Michael Moore n’a pas toujours fait dans la dentelle pour défendre ses causes. Dans ses précédents films, le cinéaste américain recourait volontiers à la provocation ou à la démonstration par l’absurde pour dénoncer les dévastations du capitalisme (Roger et moi, 1989), démonter le discours pro-armes (Bowling for Columbine, 2002) ou encore établir un réquisitoire féroce contre George W. Bush (Fahrenheit 9/11, 2004).

Or voilà que le réalisateur sort de sa casquette un film-surprise, Michael Moore in TrumpLand, projeté depuis le 18 octobre pour une semaine dans deux salles (à New York et Los Angeles), avant d’être disponible sur iTunes. Le titre laissait présager un règlement de comptes sans pitié contre le candidat républicain à l’élection présidentielle. Mais Moore n’a pas cédé à cette facilité. « Ce pays n’a pas besoin qu’on lui dise que Trump est fou, il le démontre chaque jour lui-même », affirme-t-il. Son pari : faire appel à l’intelligence de l’adversaire en lui donnant des raisons objectives de voter pour Hillary Clinton. De ce point de vue, le film fait figure de parenthèse rafraîchissante au milieu d’une campagne ordurière et dévastatrice pour la démocratie américaine.

Michael Moore in TrumpLand est en fait une conférence filmée que le réalisateur a donnée début octobre dans une salle de spectacle de Wilmington (Ohio), dans le comté de… Clinton, « qui n’est pas le pays de Clinton », s’empresse-t-il de dire. Ce « TrumpLand » ne compte en effet que 500 inscrits dém...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant