Mi-DS, mi-911 : la fusion de deux voitures d'exception

le
0
Cette voiture inconnue a un air de déjà-vu. Évidemment, puisque, à bien y regarder, elle reprend l'arrière de la DS Citroën et l'avant de la Porsche 911.
Cette voiture inconnue a un air de déjà-vu. Évidemment, puisque, à bien y regarder, elle reprend l'arrière de la DS Citroën et l'avant de la Porsche 911.

L'association de deux mythes absolus, deux voitures qui figurent au Panthéon de l'automobile du XXe siècle, deux créations où rien ne se ressemble et qui pourtant s'assemblent sous la baguette magique de créateurs fous. Voilà l'idée insolite d'une société de communication visuelle - Brandpowder - qui a de quoi intriguer les passionnés. Ce cabinet anglais s'est en effet lancé dans la conception d'une même et unique voiture qui reprendrait les attributs de la prestigieuse DS de Citroën, dessinée par Flaminio Bertoni, et de la Porsche 911.

En somme, l'élégance à la française avec une traction avant qui a séduit jusqu'au plus haut sommet de l'État - le général de Gaulle, un inconditionnel, était fidèle à ce modèle sorti en 1965 -, alliée à l'allemande sportive et racée commercialisée dès 1963. Résultat : un modèle "hybride" qui ne trahit aucune des deux illustres inspiratrices. L'arrière est fidèle à la fameuse Citroën et l'avant à celle de la Porsche. Le moteur turbo de 260 ch est lui fidèlement placé à l'arrière, comme pour une Porsche, ce qui a nécessité d'avancer la banquette arrière de la DS. Le châssis est spécial et réalisé en aluminium. DS et la 911, des produits-phares et stars Au-delà du coup de communication pour Brandpowder, ses ingénieurs ont démontré avec sérieux la fiabilité d'une idée qui, à la vue de la version finale de cette DS 911, est loin d'être saugrenue. Mieux, il rappelle à quel point ces...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant