MH370 : une révélation jette un nouveau soupçon sur le pilote

le
0
Le vice Premier-ministre australien Warren Truss montre la zone de recherche prioritaire du vol MH370 qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin. Mais il subsiste toujours des zones d'ombre sur la trajectoire du vol.
Le vice Premier-ministre australien Warren Truss montre la zone de recherche prioritaire du vol MH370 qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin. Mais il subsiste toujours des zones d'ombre sur la trajectoire du vol.

Le pilote du vol MH370, disparu il y a plus de deux ans probablement dans l'océan Indien, avait mené un exercice de simulation de vol sur une trajectoire similaire à celle qu'a suivie le Boeing quelques semaines avant le crash. L'information, qui relance les spéculations sur l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile, émane du New York Magazine qui cite un rapport de police malaisien.

Le commandant Zaharie Ahmad Shah, pilote de Malaysia Airlines avec 33 ans d'expérience, a utilisé un simulateur artisanal pour se diriger au-dessus du détroit de Malacca et des confins de l'océan Indien, peu ou prou donc la trajectoire du vol MH370 le 8 mars 2014. L'information jette un doute sur le commandant de 53 ans. Mais elle émane d'un document confidentiel des enquêteurs malaisiens, alors que depuis le début de l'affaire, les autorités malaisiennes n'ont pas été exemptes de critiques.

Selon ce rapport, le FBI aurait récupéré des données ayant été effacées du simulateur de vol, enregistrées sur le disque dur de l'ordinateur du pilote. "Nous avons trouvé un itinéraire de vol, parmi d'autres, qui conduit au sud de l'océan Indien, un élément qui pourrait être intéressant", explique le document. Bien que les deux trajets, celui du simulateur et celui du vol MH370, soient comparables, la fin du voyage simulé est située à 900 miles (1 450 kilomètres) du lieu possible du crash d'avion.

Un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant