MH17-Veto russe à la création d'un tribunal international

le
0

NATIONS UNIES, 29 juillet (Reuters) - La Russie a opposé mercredi son veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant la constitution d'un tribunal international chargé de faire le jour sur la destruction en vol d'un avion de la Malaysia Airlines l'été dernier au-dessus de l'est de l'Ukraine. Onze des quinze pays membres du Conseil ont voté en faveur de ce projet présenté par la Malaisie, l'Australie, les Pays-Bas et l'Ukraine; trois se sont abstenus (Chine, Angola et Venezuela). Le vote négatif de la Russie, membre permanent du Conseil, a valeur de veto. Le vol MH17 qui devait assurer la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur a été abattu en juillet de l'année dernière avec 298 personnes à son bord. Il s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses. Les Pays-Bas, dont étaient originaires les deux tiers des victimes, soupçonnent fortement les séparatistes prorusses d'avoir abattu le Boeing avec un missile sol-air Bouk de fabrication russe. La Russie accuse l'armée ukrainienne d'avoir tiré le missile. Dans la journée, quelques heures avant le vote à l'Onu, le président russe, Vladimir Poutine, avait redit son opposition à la création d'un tribunal international pour juger les responsables de la destruction du Boeing 777. "Le président russe a confirmé sa position selon laquelle la création d'un tel organe judiciaire serait inopportune", a déclaré le Kremlin dans un communiqué, à la suite d'un entretien téléphonique entre Poutine et le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte. (Michelle Nichols avec Gabriela Baczynska à Moscou; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant