Mgr Schönborn, l'élève de Benoît XVI

le
0
PORTRAIT - L'archevêque Christoph Schönborn demeure un très sérieux outsider parmi les papabili .

C'est l'un des rares cardinaux à s'être levé. Christoph Schönborn, 68 ans, archevêque de Vienne, a été le premier à oser s'ériger contre la loi du silence qui régnait dans l'Église catholique sur les questions de pédophilie. Ce dominicain, proche de Jean-Paul II et élève du futur Benoît XVI, a payé très cher cette honnêteté. La curie romaine ne lui a jamais pardonné d'avoir confirmé que la raison pour laquelle Jean-Paul II le plaçait sur le très important siège de Vienne en 1995 était qu'il fallait remplacer d'urgence le cardinal Gröer accusé de... pédophilie. Rome n'avait pas pris une telle décision sans preuves mais, à l'époque, il ne fallait surtout pas le reconnaître.

Même attitude, ces toutes dernières années, quand le pontificat de Benoît XVI s'est trouvé handicapé par une gestion hasardeuse de la secrétairerie d'État. Cet homme doux mais à l'in...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant