Mgr Luc Ravel vante «l'esprit patriotique»

le
0
L'évêque aux armées présidait la cérémonie religieuse aux Invalides.

Évêque aux armées, Mgr Luc Ravel avait la mission délicate, mardi, de présider la célébration religieuse d'hommage aux sept militaires tués. Il n'a pas hésité dans ses propos. «Alors que certains s'interrogent sur l'opportunité d'aller mourir pour les Afghans ou d'autres peuples, a-t-il argumenté, nous répondons inlassablement: c'est pour la France que nous mourons. Ici ou au bout du monde: ce n'est pas la première fois dans l'histoire que nos soldats meurent pour la France ailleurs qu'en France.»

Sa devise d'évêque, choisie le jour de son ordination épiscopale, le 29 novembre 2009, est assez inhabituelle: «Est-est». En traduction du latin, cela signifie «oui-oui». Une parole du Christ tirée de l'Évangile de saint Mathieu: «Que ton oui soit oui.» L'engagement de Mgr Luc Ravel dans sa mission d'évêque aux armées est à l'image de ce «oui». Fils de général, petit-fils d'officiers du côté paternel et maternel, ce chanoine de Saint-Augustin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant