Mgr Barbarin : «Il ne faut pas dénaturer le mariage»

le
1
Mariage gay, euthanasie? Le cardinal Philippe Barbarin décrypte la prière nationale pour l'Assomption.

Mercredi, lors de la fête de l'Assomption, une «proposition nationale pour une prière des fidèles», écrite par le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, sera reprise dans la plupart des paroisses du pays. Un message fort que décrypte le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

LE FIGARO. - Comme jamais elle ne l'avait encore fait, l'Église catholique lance une prière pour le 15 août qui concerne les dirigeants politiques et économiques, mais qui touche deux thèmes très sensibles que sont le mariage gay et l'euthanasie: cette prière pour la France est-elle politique?

MGR Philippe BARBARIN. - Politique, ce n'est pas un «gros mot»! La prière a aussi une dimension politique. Mais prier est d'abord un acte spirituel: nous nous tournons vers Dieu avec confiance, en lui demandant son aide pour ceux que nous aimons, spécialement ceux qui vivent une passe difficile. Rien de plus naturel que de prier pour sa famille, pour son

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le mardi 14 aout 2012 à 11:20

    Les seuls sondages crédibles sont ceux sortis des urnes : puisque les français sont "favorables", que le gouvernement organise un référendum en posant clairement la question.Tout autre procédé sera un déni de démocratie sur un sujet de société aussi important. Même chose en ce qui concerne non pas "l'euthanasie" mais le suicide assisté...